Choix VMC simple ou double flux : pour laquelle opter ?

Pour une rénovation ou une construction, il vous faudra faire un choix pour le modèle de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) : la simple flux ou la double flux.

Dans les grandes lignes voici leur fonctionnement :

  • VMC simple flux, autoréglable ou hygroréglable, elle extrait l’air vicié du logement (par exemple l’humidité générée dans une cuisine ou une salle de bains)
  • VMC double flux introduit de l’air neuf dans un logement en récupérant la chaleur ou la fraîcheur issue de l’extraction de l’air vicié.

Comparons les avantages et inconvénients des 2 modèles : coût d’installation, consommation de chauffage, récupération de l’énergie, filtres, débit de ventilation, filtration de l’air entrant, confort (courants d’air et acoustique), détection de CO2 (monoxyde de carbone), filtration des COV (Composés Organiques Volatils), humidité, champignons et odeurs.

Choix VMC simple ou double flux

On voit bien ici les avantages d’une VMC double flux.


Comparons maintenant les coûts des 2 modèles sur la base d’un exemple d’un logement de 5 personnes soit un besoin de débit de 30 m3/h d’air neuf / personne.

La différence de coût d’installation initiale ( en moyenne 5 000 euros ) pourrait être un frein au choix de la VMC double flux. Alors comparons l’ensemble des coûts :

Le surcoût initial du crédit de 5 000€ pour installer une VMC double flux est largement absorbé
par les économies d’énergies réalisées sur 20 ans.