Isolation extérieure ou intérieure : quel est l’impact sur le confort thermique ?

Dans notre article précédent, nous avons vu que la surchauffe à l’intérieur d’un logement et encore plus sous les combles en été, peut être très difficile voir insupportable. Pour les maisons mal isolées en toiture, en période de canicule les personnes ne peuvent même plus dormir à l’étage. On pourrait alors se dire que le phénomène n’est dérangeant qu’en été alors que le déphasage reste le même en été comme en hiver. Il est juste inversé en hiver, c’est la chaleur qui s’échappe.

Intéressons-nous aux solutions possibles d’isolation pour éviter cela.
Nous allons donc comparer l’impact sur le confort, d’un point de vue inertie du bâtiment entre une isolation extérieure et une isolation intérieure.

Isolation par l’intérieur : quel impact sur le confort ?

Sur cet exemple le pic de température extérieur est à 15h50 (courbe rouge), celui de l’intérieur est à 02h50 le lendemain matin (courbe bleue).
On observe un déphasage de 11h avec une augmentation de la température intérieure entre 1 et 2 degrés seulement.


Isolation par l’extérieur : quel impact sur le confort ?

Dans ce cas, on observe aussi un déphasage de 11h.
Ce qui est normal puisque les matériaux sont les mêmes. Seulement il n’y a presque pas de variation de la température intérieure. Pourquoi ?
Parce que l’isolant étant placé à l’extérieur il empêche les murs de la maison d’accumuler la chaleur rayonnée du soleil. Ce qui veut dire que le confort est amélioré à l’intérieur avec un maintient d’une température moyenne sans surchauffe ou refroidissement.


L’Ossature bois c’est “écologique” mais attention aux isolants !

Le déphasage est de 6,8 h, c’est peu car le pic de température est à 22h. La variation de température intérieure est élevée avec une différence allant jusqu’à 3°.
Le mur en bois ne présentant pas beaucoup d’inertie, il faudrait un déphasage d’environ 10 à 12 h.


L’Ossature bois avec un isolant en fibre de bois

Le déphasage est de 10,8 h, le pic de température est à 2h du matin. On l’a donc retardé de 4h par rapport à la laine de roche. La variation de température intérieure est plus faible, moins de 2°.


Conclusion : L’isolation extérieure apporte beaucoup d’avantages

  • Protection dans le temps de la structure du bâtiment (maçonnerie)
  • Moins de ponts thermiques
  • Protection contre les surchauffes estivales
  • Meilleure inertie du bâtiment, donc déphasage plus élevé et meilleur confort !

ISOLATION PAR L’INTERIEUR

La chaleur s’accumule dans les murs. La maison présente une enveloppe chaude qu’elle garde sur elle toute la journée jusqu’à la nuit.
La température intérieure augmente.

ISOLATION PAR L’EXTERIEUR

L’isolation extérieure fait barrage à la surchauffe estivale. Les murs accumulent moins la chaleur et maintiennent une température ambiante plus basse.