Ravalement de façade : ne pas isoler est-ce vraiment économique ?

Les travaux peuvent être de grosses sources de dépenses. Certains pensent faire des économies en faisant l’impasse sur 1 ou 2 postes qui ne semblent pas nécessaires, et notamment sur l’isolation extérieure à l’occasion d’un ravalement de façade.

Est-ce vraiment une économie à long terme ?

ravalement de facade avec ou sans isolation

Graphique extrait de La Brochure Verte de La Maison Passive

Réaliser l’isolation par l’extérieur au moment du ravalement de façade n’implique qu’un faible coût supplémentaire. A l’inverse, ne pas isoler conduit, sur 20 ans, à dépenser le double.
L’épaisseur de l’isolation est aussi un facteur important, sur le graphique ci-dessus, on voit bien que la différence entre 14 et 32 cm, conduit quasiment au même coût final. 

Ce qui revient à dire qu’opter pour une isolation épaisse est un investissement cohérent, que cela permet d’agir pour l’environnement et d’être indépendant vis à vis des évolutions du prix des énergies.

Donc les économies d’énergies générées sont aussi par extension des économies financières. Elles peuvent être utilisées pour financer les travaux initiaux par un prêt travaux à la rénovation énergétique.


Lire d’autres articles sur le sujet :